Je passe des nuits blanches avant ma période rouge… Laissez-moi dormir !

sommeil

Quelques jours avant mes règles, je ne dors plus, ou du moins je ne dors pas bien. Il me faut des heures pour trouver le sommeil et quand enfin je tombe dans les bras de Morphée je ne trouve pas de sommeil profond et réparateur.

Résultat, je me réveille fatiguée et comme j’ai déjà les nerfs à vif, je deviens ultra irritable. Ras le bol !

Pourtant, en temps normal, je n’ai pas particulièrement de problèmes pour dormir. Alors pourquoi je deviens insomniaque à quelques jours de ma période rouge ?

Si vous vous retrouvez dans ce discours, il est fort à parier que vous souffrez du syndrome prémenstruel (ou SPM). Parmi la longue liste des symptômes de ce problème qui touche près de 4 femmes sur 10, le trouble du sommeil est un des plus communs.

Laissez-nous vous expliquer de quoi il retourne …

And the winner is… les hormones !

Pendant la période prémenstruelle, le taux de progestérone chute brutalement. Problème, la progestérone est une hormone soporifique, c’est donc elle qui nous aide à nous endormir. Résultat, si elle vient à manquer, difficile de se reposer.

Deuxième effet Kiss-Cool, la baisse de progestérone entraine également une baisse du taux de sérotonine, la fameuse hormone du bonheur. Ainsi, en plus d’être fatiguée, on devient agressive. Et vous savez ce qu’entraine une baisse de sérotonine ? Des fringales.

On se jette alors sur les bonbons et les gâteaux, sur le coup ça nous calme, mais après rebelote, ça nous empêche de dormir et c’est reparti pour un tour.

Comment retrouver le sommeil et sortir de ce cercle vicieux ?

La première chose à faire est de retrouver un équilibre hormonal et par conséquent raugmenter son taux de progestérone. La consommation d’œufs riches en vitamine B6, vitamine indispensable à la production de progestérone, est une première piste à considérer.

Ensuite, certaines plantes sont réputées pour booster la production de progestérone, comme la mélisse et le gattilier.

C’est pourquoi ces plantes et vitamines entrent dans la composition de Phytocyclan. Spécialement formulé pour réduire les troubles liés au SPM, Phytocyclan est un complément alimentaire tout-en-un qui vous permettra d’aborder la période prémenstruelle plus sereinement.

Pour plus d’informations sur Phytocyclan, cliquez ici.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer